LA BUCHERIE

Réhabilitation d’un bâtiment public en créative center à Paris.

MAITRE D’OUVRAGE : Ville de Paris / Creative Valley / Exterimmo
LIEU : Paris
DATE DE LIVRAISON : concours
BUDGET : 6 000 000,00 €
SURFACE : 1 856 m²

Hôtel particulier La Bûcherie – Appel à projets Réinventer Paris 2015
Projet finaliste en Phase Finale – 2 ème Prix

L’Hôtel de la Bûcherie : un lieu à préserver et à mettre en valeur au cœur du quartier Latin. Le défi de l’aménagement architectural de La Bûcherie résidait dans le fait de valoriser l’édifice par une restructuration frugale, efficiente et contemporaine. Ce travail devait mettre en avant l’image de demain ainsi que la réalité du dialogue entre métiers d’art, art contemporain et monde du numérique.
Il s’agissait de respecter et de mettre en valeur les structures existantes du bâtiment laissées apparentes à plusieurs endroits (poutres en bois brut, murs en pierre de taille laissés nus, vitraux), tout en surprenant le visiteur par l’usage de la réalité augmentée ainsi que par un dialogue visuel avec des matériaux, des couleurs, de la lumière. Mais le réel défi était de créer un lieu qui favorise les contacts entre les différents mondes qui y résident avec des connexions clés, des espaces de collaboration ergonomiques dont le confort logistique et harmonieux serait propice aux échanges. Une ouverture sur le 5e arrondissement, les parisiens et le monde. Le quartier Latin abrite de très nombreux artisans des métiers d’arts et constitue à lui seul un apport important pour la Bûcherie. Deux grandes institutions liées aux métiers d’arts du 5ème, les Arts décoratifs et le lycée Lucas de Nehou étaient partenaires du projet, créant une dynamique locale. Par ailleurs, les relations avec les riverains et les usagers étaient au cœur du projet. La visibilité et l’aménagement de la cour intérieure garantissaient l’ouverture du bâtiment sur l’espace public et constituaient le trait d’union avec le quartier : par des interventions ponctuelles de nos partenaires et résidents exposant leurs créations dans la cour intérieure, visible de la rue (vitraux contemporains réalisés sur mesure par les élèves du Lycée Lucas de Nehou, digigraphies de l’artiste Zwy Milshtein, « morphing » en projection sur la façade du bâtiment, voisinant avec des installations d’artistes contemporains travaillant avec le numérique).